baseball direct huskiesLa France est un bel exemple pour le développement du sport et cela traduit de fort belle manière la conception selon laquelle il n’y a pas de sports majeurs, ni de sports mineurs et surtout que tous les sports sont égaux. Le baseball en est de ce fait une parfaite illustration d’un sport en plein essor. Dès lors, le championnat de France de baseball se situe dans ce sillage et regorge plusieurs divisions dont la plus en vue reste la division 1 qui retient l’attention des amoureux de cette discipline. Par ailleurs, ce tournoi se présente comme une vitrine où les 8 clubs d’élite sont amenés à promouvoir le baseball sur le territoire français. De toutes les façons, la succession des Huskies de Rouen a été lancée depuis le 24 mars 2013 date à laquelle le match d’ouverture. Au soir du 22 septembre 2013, le nouveau champion de France sera connu à l’issu des phases éliminatoires avec des super favoris que sont Rouen et Sénart.

En effet, la saison régulière en France s’étale sur une série de 14 journées où les 6 meilleurs se confronteront pour déterminer la meilleure équipe de l’année. Par contre, les 2 dernières équipes joueront les barrages pour déterminer celle qui sera reléguée pour la division inférieure. Toutefois, Paris Université Club reste le club le plus titré de baseball avec ses 22 trophées ; en 2e position, nous retrouvons Rouen Huskies. Tout aussi, il faut signaler que les Huskies de Rouen sont les vainqueurs du challenge de France 2013. En tout état de cause, les fans du championnat de France de baseball sont déjà fixés sur les clubs susceptibles d’être qualifiés pour les play-offs.

Parvenu à ce stade du championnat de France de baseball, la 1ère équipe est Rouen qui devance Sénart d’autant plus que les 2 sont actuellement qualifiés pour les demi-finales. Après 24 matchs, les Huskies ont remporté 20 pour 4 défaites et compte alors 833 points. La bataille au milieu du classement s’annonce rude dans les prochaines journées qui sonneront le dénouement de la 1ère phase du tournoi. Du moins, Montpellier conserve encore sa chance de se qualifier directement pour les demi-finales tout en gardant un œil sur les résultats des Templiers du Sénart. Aussi, Paris Université Club est déjà assurée de jouer les quarts de finales grâce à ses 545 points qui le maintiendront sans doute au milieu du classement même s’il lui arrivait de connaitre quelques mauvais résultats.

De même, les Lions de Savigny et les chevaliers de Beaucaire doivent encore batailler avec la dernière énergie pour éviter la zone trouble des barrages. Tout ceci passe par une compilation des victoires lors du dernier virage si tant est que le Stade toulousain n’a pas encore dit son dernier mot. En tout état de cause, les Pôles de France sont d’ores et déjà condamnées pour disputer les matchs de barrage et surtout qu’il leur reste seulement 2 rencontres. Leur bilan est négatif ; elles n’ont remporté que 5 challenges depuis le début de la saison régulière. Pour faire bref, disons que les play-off débuteront ce 20 juillet 13 et conduiront à la finale le 22 septembre.

Laisser un commentaire